Du nouveau sur Dolorès

MARIA-HELENA BARRERA-AGARWAL[1] Veintemilla et Lautréamont[2] Paris, 1870. Isidore Ducasse, jeune homme de vingt-quatre ans, est déterminé à publier son deuxième livre. Son titre ne pouvait pas être plus ordinaire – Poésies – mais le texte porte la marque d’un génie amer et iconoclaste. Un génie qui s’est déjà exprimé dans Les Chants de Maldoror, son… Lire la suite Du nouveau sur Dolorès