Lautréamont : l’Aurore d’un nouveau siècle

Kevin Saliou                 Depuis le 22 février 2017, l’Auguste Théâtre, situé dans le XIe arrondissement de Paris, donne à voir une « comédie noire » de la Compagnie Le Rideau d’argent. Mise en scène par Bernard Guérin d’après un texte de Bastien Telmon, la pièce est présentée comme « une adaptation burlesque de la mort mystérieuse du Comte… Lire la suite Lautréamont : l’Aurore d’un nouveau siècle

I Risultati de la Parodia nel Canto Sesto

  Federico Guariglia*   Già a una prima lettura degli Chants de Maldoror possiamo osservare come vi siano due parti ben distinte e, tra loro, sproporzionate. Pierssens[1] sottolinea come Ducasse abbia voluto porre un ictus rilevante tra i primi cinque canti e il Canto Sesto: la materia dei primi chants è riassunta da Breton[2] attraverso… Lire la suite I Risultati de la Parodia nel Canto Sesto

Une critique inconnue des Chants de Maldoror dans Le Figaro en 1891

  Jean-Jacques Lefrère   En page 5 du Figaro du 28 janvier 1891, dans la Revue bibliographique tenue par Philippe Gille, entre le compte rendu d’une biographie du collectionneur Eugène Piot par Edmond Bonnaffé, parue chez E. Charavay, et celui d’une comédie en quatre actes, Les Étapes de Gutenberg, de Louis Leriche, chez l’éditeur Chavannac,… Lire la suite Une critique inconnue des Chants de Maldoror dans Le Figaro en 1891